L'éveil

30-11-10

ukiyo-e: Images du monde flottant

 


 

pivoine_hokusai_g

Pivoines par Hokusai

Nous ne vivons que pour l’instant ou nous admirons la splendeur du clair de lune, de la neige, des fleurs de cerisiers et des feuilles colorées de l’érable. Nous jouissons du jour, enivrés par le vin, sans nous laisser dégriser par la misère qui nous fixe de son regard. Dérivant comme une calebasse emportée par le courant de la rivière, nous ne nous laissons pas décourager un seul instant. C’est ce qu’on appelle le monde flottant et éphémère.

Asai Ryoi, Récit du monde éphémère des plaisirs, Kyoto 1661

ryokan_moine_calli2

qui dit que mes poèmes sont des poèmes?
mes poèmes ne sont pas des poèmes
si vous comprenez que mes poèmes ne sont pas des poèmes,
nous pourrons alors parler poésie

Ryokan, le moine fou (1758-1831)

 

Posté par Aisha Nout à 10:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

Poster un commentaire