L'éveil

18-11-06

Communion

in_communion_with_god

 


Il n’y aura que nous

 

 

Nous figés dans le silence clos

 

 

Nous

 

 

Une vie et tant d’autres à attendre ce nous

 

 

Ce moment entre tous

 

 

Ce point dans l’infini de nos deux souffles

 

 

Ce point qui ne fait qu’un

 

 

La rencontre du tout

 

 

Tant de corps dans nos bras redevenus poussière

 

 

Soufflés dans l’amnésie

 

 

Oubliés mille fois tous ces mots prononcés

 

 

Ces mondes traversés ces chemins parcourus

 

 

Et le temps comme un lien

 

 

Le temps qui se dissout

 

 

Du sable entre nos voix

 

 

Je te reconnaîtrai

 

 

Toi dans la multitude

 

 

Entre tous

 

 

Terre promise imprévue

 

 

Ame sœur amant clé

 

 

Le gardien du pourquoi

 

 

L’or muet dans ma voix

 

 

Tu sauras qui je suis

 

 

Toi aussi tu sauras

 

 

J’aurai le cœur béant comme une plaie ouverte

 

 

Tu me reconnaîtras

 

 

A mon air indécent de femme écartelée

 

 

De femme revenue de tous les purgatoires

 

 

J’aurai pour toi un air

 

 

De ne jamais y croire

 

 

Et pourtant je serai devant toi

 

 

Revenue de nulle part

 

 

 

 

 

Posté par Aisha Nout à 23:48 - Poésie - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

Poster un commentaire